En ce moment : Training season - DUA LIPA Ecouter la radio

Attentat d'Arras : Mohammed Mogouchkov avait minutieusement préparé son attaque

Arras - St Pol. Les investigations se poursuivent après l'attentat d'Arras, Le Parisien a eu accès à plusieurs documents

Attentat d'Arras : Mohammed Mogouchkov avait minutieusement préparé son attaque
Archives EDM

Plus d’un mois après les attentats d’Arras, le quotidien Le Parisien a pu accéder aux premiers éléments de l’enquête sur la personnalité de l’assaillant Mohammed Mogouchkov. L’homme de 20 ans a attaqué la cité scolaire Carnot-Gambetta vendredi 13 octobre dernier. Un professeur, Dominique Bernard est mort ce jour-là.

L’homme de 20 ans, originaire de Russie, a parlé de sa haine de la France, de la laïcité mais aussi de l’école et de ses valeurs. Selon nos confrères, Mogouchkov n’a toujours pas expliqué son geste, préférant une attitude provocatrice et des interventions comme : «Vous m’avez manqué, nan, je rigole !» mais aussi des moments de silence. Le terroriste se serait radicalisé très tôt dans sa jeunesse. « Les faits semblent avoir été commis dans le cadre d’une entreprise terroriste qui se structure, au-delà de l’adhésion à l’idéologie de l’État islamique (EI), autour des liens familiaux, en particulier de la fratrie Mogouchkov, dont on constate l’inclinaison progressive vers une radicalisation plus forte », indique un rapport de synthèse de la Sous-direction antiterroriste (Sdat). Selon les enquêteurs, l'attaque aurait été préparée depuis de nombreuses semaines.

Il invective la France et Emmanuel Macron

De plus, les enquêteurs ont examiné les 13 minutes et 54 secondes d’audio enregistré par Mogouchkov avant de passer à l’acte. Une séquence qui aurait vraisemblablement dûe être envoyée à plusieurs médias français mais le mail n’est jamais parti. Dans cet enregistrement, il se surnomme lui-même «Abou Ibrahim Mohammed Al-Arrassi Al-Caucasi » et prête allégeance à l’Etat islamique en justifiant «l’égorgement des mécréants». Il dit : «Oh, écoute-moi Macron, pourquoi je ne te vois pas croire en Allah, le dominateur suprême ? Pourquoi ne te vois-je pas te prosterner ?» Et s’attaque également à la France, «pays de la lâcheté, de l’ignorance et du polythéisme [...] Ô vous Français, vous vous adonnez au plaisir interdit, à l’homosexualité, vous avez des relations sexuelles avec des hommes en dehors des femmes. J’ai étudié dans vos écoles, vous m’avez appris ce qu’est la démocratie, la République, les droits de l’Homme. Vous me poussiez vers l’enfer. Vous m’invitiez à mécroire en Allah. Ceux qui invitent à cela sont destinés au feu de l’enfer !»

Enfin, le Parisien relate que Mogouchkov aurait aimé « mourir en martyr » après l’attaque. Il s’est dirigé vers les forces de l’ordre en priant et en criant « Allah Akbar».

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Attentat d'Arras : Mohammed Mogouchkov avait minutieusement préparé son attaque