En ce moment : Don't Leave My Head - ONE T Ecouter la radio

Tornade à Bihucourt : un an après, la lente reconstruction du village

Arras - St Pol. Rappelez-vous, une violente tornade anéantissait une partie du village de Bihucourt le 23 octobre 2022. Un an après, la commune garde les stigmates du phénomène et les habitants restent marqués.

Tornade à Bihucourt : un an après, la lente reconstruction du village
Bihucourt, au lendemain de la tornade qui a ravagé le village - Préfet du Pas-de-Calais

C’était il y a un an, jour pour jour. Une tornade ravageait le petit village de Bihucourt, au sud d’Arras et près de Bapaume, le 23 octobre 2022. Le phénomène a tout balayé sur son passage, laissant un paysage de chaos aux habitants. Les deux tiers des maisons de la commune de 350 âmes étaient en grande partie détruites. Un an après, la reconstruction est difficile.

Au cœur du village, un chantier a ciel ouvert. Les ouvriers s’affairent à remettre sur pied ce qui a été réduit à néant en seulement quelques secondes. Aujourd'hui, on voit encore des dizaines de maisons sans toit, sans fenêtres et même complètement effondrées, comme en témoignent les photos publiées cet été par le photographe Jérémy Noblecourt.

Selon le maire Benoît Caille, certaines maisons ont été rasées et d’autres le seront prochainement pour tout reconstruire. L’élu, résigné, avoue que les travaux ont commencé avec beaucoup de retard.

Travaux en cours et assurances à échéance

Entre lassitude, travaux et paperasse administrative, le temps devient une éternité pour les sinistrés. Sur les trente-huit foyers relogés, dix-huit ne sont pas encore rentrés chez eux. Six pourraient regagner leur maison début 2024. Pour les autres toujours en location, les délais sont encore trop longs. 365 jours plus tard, la date anniversaire de la catastrophe fait craindre l’arrêt des paiements des loyers par les assurances. La plupart des contrats prévoient, en effet, un an de prise en charge. En plus du traumatisme d’avoir tout perdu, c’est une double-peine et un coup au moral supplémentaire pour les sinistrés qui pourraient bien payer eux-mêmes leur logement de substitution. Le préfet du Pas-de-Calais, s’est saisi du sujet pour obtenir une rallonge.

Malgré les aides de l’Etat, de la Région et du Département, le reste à charge reste important pour le village qui continue notamment les travaux de l’éclairage public et la rénovation de l’Eglise. Le chantier de l’édifice religieux est estimé à un million d’euros.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Tornade à Bihucourt : un an après, la lente reconstruction du village