En ce moment : Teardrops - WOMACK & WOMACK Ecouter la radio

L’enquête pour viol et corruption de mineurs visant le Youtubeur Norman Thavaud classée sans suite

France - Monde. Sept jeunes femmes avaient déposé plainte contre le vidéaste originaire d'Arras.

L’enquête pour viol et corruption de mineurs visant le Youtubeur Norman Thavaud classée sans suite
Shutterstock

Il n’est plus inquiété par la justice, du moins pour l’instant. Le youtubeur Norman Thavaud était visé, depuis janvier 2022, par une enquête préliminaire pour viols, agressions sexuelles et corruption de mineurs. Sept jeunes femmes avaient déposé plainte contre le vidéaste arrageois. Cette dernière a finalement été classée sans suite au motif que les infractions étaient insuffisamment caractérisées, a indiqué le parquet de Paris ce mercredi 11 octobre.

"Les échanges préalables aux rencontres étaient systématiquement sentimentaux et le plus souvent sexualisés et sans ambiguïté", a précisé le parquet. "Il apparaît ainsi que les consentements n'ont pas été trompés, et que la pression de ne pouvoir revoir le mis en cause ou son insistance ne peuvent suffire à caractériser la contrainte."

Manque de preuves et « rapports consentis »

L’enquête du parquet de Paris avait débuté après la transmission par les autorités canadiennes en août 2021 d’une procédure mettant en cause l’humoriste aux 11,6 millions d’abonnés sur Youtube, pour des faits de corruption de mineur. La plaignante, une fan québécoise avait publiquement accusé Norman Thavaud de l'avoir manipulée pour obtenir des photos et vidéos à caractère sexuel. D’autres jeunes femmes avaient ensuite formulé des accusations en avril 2021. En tout, sept d’entre elles ont déposé plainte contre le nordiste. Cinq – dont deux étaient mineures au moment des faits – l’accusent de viol. Norman Thavaud avait été placé en garde à vue en décembre 2022. Le vidéaste de 36 ans n’avait pas contesté les faits mais avait évoqué des rapports consentis aux enquêteurs.

Selon le parquet, la corruption de mineur a été écartée. "L'âge des jeunes filles n'a jamais été précisé en début de prise de contact et qu'elles n'avaient pas d'apparence physique ni de discours laissant supposer de la part du mis en cause une particulière attirance pour les enfants".

Plusieurs avocats de jeunes femmes ayant déposé plainte contre Norman Thavaud ont annoncé qu’ils se réservaient « le droit de déposer une plainte avec constitution de partie civile » après le classement sans suite de l’enquête le visant.

En août 2018, le nom de Norman Thavaud, avait déjà été cité dans la vague #BalanceTonYoutubeur à la suite d’un tweet de Squeezie, le numéro 1 des youtubeurs français. Il y dénonçait le comportement inapproprié de certains vidéastes qui « profitent de la vulnérabilité psychologique de jeunes abonnées pour obtenir des rapports sexuels ».

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
2 commentaires
Les commentaires sur Horizon Actu
Les commentaires sur Horizon Actu
Roland 62 12/10/2023 - 13h58
Signaler ce commentaire

Il serait temps que le agresseur soient punis, toujours des scandales sans conséquences ça fait beaucoup

Les commentaires sur Horizon Actu
Marie Paule 15/10/2023 - 21h49
Signaler ce commentaire

Il serait temps le gouvernement qui bouge

En direct
L’enquête pour viol et corruption de mineurs visant le Youtubeur Norman Thavaud classée sans suite