En ce moment : Help me make it - HUFF & PUFF Ecouter la radio

Florian Sotoca : «On ne va pas se mettre le doute dès le début de saison»

RC Lens.

Tombé dès la première journée de championnat sur la pelouse de Brest, le RC Lens va devoir (se) rassurer ce dimanche, à la maison, face à Rennes. Ce vendredi, Florian Sotoca est revenu sur les raisons de l’échec à Brest et se projette sur la sortie du week-end.  Lensois.com : Florian Sotoca, à Brest c’est une […]

Florian Sotoca : «On ne va pas se mettre le doute dès le début de saison»

Tombé dès la première journée de championnat sur la pelouse de Brest, le RC Lens va devoir (se) rassurer ce dimanche, à la maison, face à Rennes. Ce vendredi, Florian Sotoca est revenu sur les raisons de l’échec à Brest et se projette sur la sortie du week-end. 

Lensois.com : Florian Sotoca, à Brest c’est une équipe à deux visages qui s’est présentée, comment l’expliquer ?
Notre première mi-temps était aboutie et puis il y a eu un fait de jeu (le premier penalty NDLR) qui nous a contrariés parce que Brest ne nous a pas réellement mis en difficulté et c’est assez rageant de rentrer aux vestiaires à 2-1 sachant qu’on a les occasions pour être à 3-0. On savait qu’à Brest, ça allait être compliqué et en 2e mi-temps, on est passé totalement à côté. Ça arrive, c’est un ensemble de choses qui fait qu’on perd ce match. C’était difficile de commencer par une défaite sur la première journée mais c’est comme ça, ça arrive, même par le passé ça nous est arrivé de perdre lors du premier match. Mais on est passé à autre chose, on a fait une bonne semaine d’entraînement.

Franck Haise a parlé de frustration à la pause…
Oui c’est ça, mais c’est bien que ça arrive lors du 1er match. On apprend, on sait à quel point c’était important de rentrer à 2-0 à la pause parce que Brest avait la tête dans le sac, et nous, on avait créé des choses. Et en 2e période, ils étaient sur la dynamique du penalty. On aurait dû passer à autre chose, mais on ne l’a pas fait.

sotoca lens torino

C’est d’autant plus étonnant que ça ne vous arrive que très rarement ce genre de situations…
Oui c’est vrai. Je me souviens d’un Nantes-Lens il y a 2 ans où on mène 2-0 et on perd 3-2… On est là pour apprendre, on sait qu’on doit conserver l’intensité mise en première mi-temps pour batailler lors des prochains matches. On fera en sorte que ça se répète le moins possible.

Maintenant, il faut se retrousser les manches pour affronter Rennes qui a déjà bien lancé sa saison…
Oui, chez nous ce fut dur les 2 premiers jours, ensuite on a discuté entre nous, on a la vidéo. On sait ce qui n’a pas été. Maintenant, Rennes est taillé pour le podium, le club a recruté en conséquence, on est prêt à les affronter. On a vu leur match face à Metz (5-1), on va essayer de garder ce qui fait notre force et aussi continuer sur la dynamique de Bollaert, celle de la saison passée.

Pas de quoi être inquiet donc ?
Non, on n’est pas inquiet. Même du point de vue du calendrier, on sait qu’il n’est pas facile, mais on ne va pas se mettre le doute dès le début de saison. On sait qu’on est craint par d’autres équipes. A Bollaert, c’est toujours magnifique, le stade sera encore à guichets fermés, on essayera d’en profiter pour battre cette équipe de Rennes.

Retrouvez toute l'actualité du RC Lens sur lensois.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Florian Sotoca : «On ne va pas se mettre le doute dès le début de saison»