En ce moment : Ghostbusters - RAY PARKER JUNIOR Ecouter la radio

« Des valeurs ont été retrouvées » : les champions 98 saluent le renouveau du RC Lens

RC Lens.

Ce mardi, plusieurs champions de France 1998 étaient présents à Bollaert pour le match des Héros entre les légendes du RC Lens et l’équipe de l’Unicef. L’occasion d’évoquer avec eux l’équipes de cette saison, vice-championne de France mais qui a battu le record de points de 98 (84 points/38 journées contre 68/34 journées, record déjà […]

« Des valeurs ont été retrouvées » : les champions 98 saluent le renouveau du RC Lens

Ce mardi, plusieurs champions de France 1998 étaient présents à Bollaert pour le match des Héros entre les légendes du RC Lens et l’équipe de l’Unicef. L’occasion d’évoquer avec eux l’équipes de cette saison, vice-championne de France mais qui a battu le record de points de 98 (84 points/38 journées contre 68/34 journées, record déjà battu à la 34e journée).

D’abord, l’ex défenseur José-Karl Pierre-Fanfan a ressenti un feeling proche de ce qu’il a vécu à l’époque dans le lien entre le groupe et les supporters : « J’ai trouvé beaucoup de similitudes entre l’année où on a été champion et cette saison. Mais pas que cette saison. Ça fait 2 ou 3 années qu’il y a de nouveau une communion. Cela avait été un moment un peu plus compliqué à Bollaert même pour les joueurs où ils étaient un peu plus en difficulté alors que c’était toujours notre jardin. Ils se sont réappropriés les lieux. Il y a une vraie connexion avec le public. Ils n’ont connu qu’une seule défaite et derrière ils ont tout explosé parce qu’il y a un public omniprésent et les joueurs le rendent bien. Il n’y a pas que le chant Chicoté à la fin, il y a un truc qui s’en dégage. Le club a travaillé pour obtenir ce lien avec le public. C’est une réussite globale. »

« Un moment très important pour le club »

« C’était une saison folle, se réjouit Yoann Lachor.  Il y a 3 ans de ça, Lens était en Ligue 2. C’est la 3e saison où ils surperforment mais je ne suis pas surpris. Le club a reposé les bonnes bases. Joseph (Oughourlian) a vraiment construit un club avec des vrais valeurs. On retrouve les bons hommes aux bons endroits et ça matche. On a senti une force collective incroyable, comme en 1998 et cela ne s’est joué à pas grand-chose d’ailleurs. » Pierre-Fanfan approuve : « Il y avait des similitudes avec la nôtre dans l’énergie dégagée, dans l’ambition dans le jeu, la volonté de jouer pour gagner contre n’importe quel adversaire. Avec beaucoup d’humilité. A l’époque, on n’avait pas les prétentions des cadors, aujourd’hui non plus, mais peu importe l’adversaire, on sentait qu’ils jouaient pour gagner. Ils prennent du plaisir dans les efforts à défendre les uns pour les autres et derrière, le public prend du plaisir à voir ce groupe se battre pour ce maillot. Des valeurs ont été retrouvées. Et derrière il y a la récompense. » La récompense, ce sera la Ligue des Champions : « Un moment très important pour le club, observe Yoann Lachor. Il y aura un choix stratégique à faire. Le danger peut être de vouloir miser sur cette compétition à 100%. Je pense que le club y a réfléchi depuis longtemps et je fais confiance à Joseph pour avoir analysé ça ! »

Propos recueillis par Mickaël Nys

Retrouvez toute l'actualité du RC Lens sur lensois.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
« Des valeurs ont été retrouvées » : les champions 98 saluent le renouveau du RC Lens