En ce moment : Help me make it - HUFF & PUFF Ecouter la radio

Enfin l’heure de Junior Onana ?

RC Lens.

Salis Abdul Samed suspendu pour 3 matches, Franck Haise pourrait plus que jamais depuis le début de la saison s’appuyer sur Jean Junior Onana, dont le temps de jeu reste restreint depuis son arrivée en Artois. Même si d’autres options existent et pourraient être utiliser au fil de ces prochains grands rendez-vous. Gros plan. A […]

Enfin l’heure de Junior Onana ?

Salis Abdul Samed suspendu pour 3 matches, Franck Haise pourrait plus que jamais depuis le début de la saison s’appuyer sur Jean Junior Onana, dont le temps de jeu reste restreint depuis son arrivée en Artois. Même si d’autres options existent et pourraient être utiliser au fil de ces prochains grands rendez-vous. Gros plan.

A J-2 des matches, on a l’habitude de voir Salis Abdul Samed arriver sur le terrain d’entraînement Arnold Sowinski de la Gaillette avec un grand sourire communicatif, parfois même en chanson. Transpirant la joie de vivre, il ne passe jamais vraiment inaperçues. Mais jeudi, le Ghanéen avait le visage plus fermé que d’habitude. Sans doute ruminait-il cette expulsion à Paris et la suspension pour 3 matches ferme tombée la veille de la part d’une commission de discipline qui ne l’a pas épargné pour sa première expulsion de la saison, il est vrai sur une grosse maladresse et alors qu’il avait déjà 2 jaunes au dossier. Mais sans doute, comme Franck Haise, espérait-il avoir droit à au moins un match de sursis. En attendant, l’ancien Clermontois, l’un des principaux garants de l’équilibre du jeu lensois dans son rôle de milieu, va manquer le match contre Monaco, le déplacement à Toulouse, et la réception de Marseille. Il s’en serait bien passé et le RC Lens aussi, qui perd son 2e joueur de champ le plus utilisé (à égalité avec Seko Fofana en terme de temps de jeu, mais avec une titularisation de plus en Ligue 1, soit 29), derrière Kevin Danso.

Junior Onana, la piste la plus crédible pour combler l’absence de Salis Abdul Samed ?

Franck Haise, qui reconnait un « coup dur », va maintenant devoir s’adapter. Plusieurs options s’offrent à lui. Il le dit lui-même, Junior Onana est le profil qui se rapproche le plus de Salis Abdul Samed, même si les deux joueurs n’ont pas pleinement les mêmes caractéristiques. Mais d’autres options s’offrent à lui. Lukasz Poreba en est une mais le Polonais semble bien plus éloigné dans le registre et collerait sans doute plus pour une absence de Seko Fofana. Adrien Thomasson fait partie des possibilités cités et on pourrait même penser à l’ultra polyvalent Florian Sotoca, déjà utilisé dans un registre plus proche du numéro 8. Des options  qui pourraient néanmoins plus s’inscrire dans un changement de système et un milieu plus renforcé, en complément d’un profil à la Jean Onana.

Florian Sotoca : « S’il joue, on aura toute confiance en lui »

Pour Jean Onana, dont la titularisation reste la piste la plus sérieuse, ce serait alors seulement la 6e titularisation de la saison en championnat, la première depuis la seule et unique défaite survenue à domicile contre Nice (0-1, 1er février 2023). Auparavant, il avait vécu dans le onze de départ la victoire 1-0 à Marseille, celle 3-0 à Bollaert contre Montpellier puis les nuls 0-0 et 2-2 à Nice et Strasbourg, pour un total de 15 apparitions avec les entrées en jeu.  « Est-ce qu’il va jouer ? Je ne sais pas. Mais il travaille bien depuis son arrivée malgré son temps de jeu restreint. Quand vous êtes 3e et que devant, c’est Salis Abdul Samed et Seko Fofana, ce n’est pas évident. Ce sont 2 monstres. Mais c’est quelqu’un qui a toujours travaillé et il a fait de bonnes entrées. S’il est amené à jouer samedi, on aura toute confiance en lui, il fera le travail », commente Florian Sotoca.

Lukasz Poreba, l’une des autres options.

« Le poste de Salis est très spécifique. Il ne peut pas être remplacé par n’importe quel joueur. Il faut un profil de récupérateur d’équilibre. Le joueur qui correspond le plus est évidemment Junior même s’il a des caractéristiques différentes, mais il y a d’autres options possibles. Il y a Lukasz (Poreba), Adrien (Thomasson) aussi, on peut également changer la configuration du milieu ou même de système », commentait Franck Haise jeudi. Une présence dans le onze d’Onana, que ce soit dans le cadre d’un simple remplacement poste pour poste ou d’un milieu renforcé, semble le scénario le plus plausible Arrivé de Bordeaux, l’international camerounais, convoqué ni pour le Mondial ni pour le dernier rassemblement des Lions Indomptables, pourrait alors profiter de l’occasion pour enfin enchaîner sur 3 matches et démontrer un peu plus ces importantes capacités athlétiques mais aussi techniques qu’on lui prête souvent mais dont il n’a pu faire l’étalage que trop ponctuellement depuis son arrivée au RC Lens. On prête souvent au Racing sa « force de groupe ». C’est une nouvelle belle occasion de la mettre en valeur en parvenant à éponger le déficit subi par la perte d’un élément aussi précieux que Salis Abdul Samed.

Retrouvez toute l'actualité du RC Lens sur lensois.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Enfin l’heure de Junior Onana ?