En ce moment : She's Like The Wind - PATRICK SWAYZE Ecouter la radio

De la déception à l’espoir, les supporters des bleus sont passés par toutes les émotions dans l’Artois

Ça se passe près de chez vous. Les établissements qui diffusaient la finale de la coupe du monde étaient bondés avant le match. Petit à petit les supporters sont partis, mais les bleus ont accroché les prolongations. Le monde est revenu mais l’Argentine a scellé le sort des bleus aux tirs au but.

De la déception à l’espoir, les supporters des bleus sont passés par toutes les émotions dans l’Artois
Les rues d'Arras se sont rapidement vidées après la défaite des bleus. - Adrien Bonnerot

La France connaissait en ce dimanche 18 décembre, sa quatrième finale de coupe du monde en 24 ans. Une ambiance particulière régnait dans l’Artois, les maillots de l’équipe de France sillonnait les rues et l’on pouvait voir le drapeau tricolore un peu partout.

A Arras, les bars affichaient complet et certains supporters des bleus attendait de pouvoir rentrer dans certains établissements 4 heures avant le coup d’envoi de la finale.

A Béthune, 250 personnes s’étaient rendues au foyer François Albert. Un évènement porté par l’association locale t’es un vrai behunois si et le club de foot RCV Kennedy.

Partout dans l’Artois, les supporters, vêtis pour braver le froid ont chanté et entonné la Marseillaise pour les bleus. Pendant 80 minutes les français ont vu se dessiner une défaite sans discussion, mais un doublé de Kylian Mbappé a relancé la France et a prolongé l’espoir de tous les tricolores.

La séance de tirs au but a eu raison des français, les bleus se sont inclinés 2-2 (2-4 aux tirs au but).

Déçus mais pas tristes

La France a brisé la malédiction des champions en titre en se hissant hors des poules et jusqu’en finale. « Que ce soit pour la victoire ou la défaite le sort des tirs au but est toujours difficile, l’Argentine le mérite et on peut être fiers du parcours des bleus. » nous a confié Kevin qui a regardé le match à Arras. Pour Marie-Damienne la fête continue, « C’est dur de perdre aux tirs au but, et on ne pourra pas célébrer mais la fête continue, le parcours de la France est déjà incroyable. »

Le football ne s’arrête pas pour autant puisque les artésiens pourront repasser du bleu au sang & or dans quelques jours. Le Racing Club de Lens affrontera l’OGC Nice en Ligue 1 le 28 décembre. Retrouvez toute l’actualité du Racing Club de Lens sur lensois.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
De la déception à l’espoir, les supporters des bleus sont passés par toutes les émotions dans l’Artois