En ce moment : Kiss me - DERMOT KENNEDY Ecouter la radio

Meurtre d’un agent du fisc : « La République pleure l’un des siens », déclare Gabriel Attal à Arras

ça se passe près de chez vous. Le ministre de l'Action et des Comptes publics a pris la parole depuis la direction départementale des finances publiques à Arras après le drame survenu ce lundi soir à Bullecourt.

Meurtre d’un agent du fisc : « La République pleure l’un des siens », déclare Gabriel Attal à Arras
Shutterstock

Gabriel Arras est arrivé ce mardi en fin de matinée à la direction départementale des finances publiques à Arras pour apporter son soutien aux agents. Le ministre de l’Action et des comptes publics dénonce « un acte innommable » suite au meurtre de l’agent des impôts tué de plusieurs coups de couteau alors qu’il intervenait dans le cadre de son travail. Les faits se sont déroulés lundi après-midi à Bullecourt, village situé entre Arras et Marquion. Ce dernier intervenait chez un brocanteur. Il a été séquestré avec sa collègue. Ils « procédaient à une intervention à domicile pour effectuer une vérification de la comptabilité. » de l’entreprise du quadragénaire précise le parquet. L’inspectrice a été transportée lundi soir vers le centre hospitalier d’Arras après avoir été ligotée sur une chaise. Le brocanteur s’est suicidé avec une arme à feu, son corps a été retrouvé dans une dépendance.

«Nous avons le cœur brisé et révolté»

Gabriel Attal a pris la parole vers 12h50 après avoir échangé pendant plus d’une heure avec les agents de la DGFIP. « Hier (lundi,ndlr) aux alentours de 15 heures un chef de brigade s’est rendu chez un chef d’entreprise dans le cadre d’un contrôle d’identité comme il y en a de nombreux chaque année. Nous pleurons la mort d’un homme de 43 ans. C’était un vrai chef d’équipe solidaire, proche de ses collègues. La République pleure l’un des siens. Nous avons le cœur brisé et révolté. J’ai une pensée pour la famille de la victime ainsi que pour la personne séquestrée. Les agents des finances publiques se sont levé le cœur brisé ce matin. C’était un agent expérimenté.»

Le procureur de la République tiendra une conférence ce mardi après-midi pour revenir sur le déroulé exact des faits. Gabriel Attal a annoncé qu’un hommage sera rendu et une minute de silence sera observée mercredi midi sur l’ensemble des centres des finances publiques. 

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Meurtre d’un agent du fisc : « La République pleure l’un des siens », déclare Gabriel Attal à Arras