En ce moment : Ce soir - AMIR Ecouter la radio

Hersin-Coupigny : coup d’envoi du grand débat du projet d’installation de stockage de déchets dangereux

News. Le débat se termine le 31 octobre.

Hersin-Coupigny : coup d’envoi du grand débat du projet d’installation de stockage de déchets dangereux
Shutterstock

C’est parti pour le grand débat sur le projet d’installation de stockage de déchets dangereux à Hersin Coupigny. Il a commencé lundi et va se poursuivre jusqu’au 31 octobre. La première réunion publique se déroulera ce jeudi 22 septembre dès 18h à la salle des fêtes hersinoise. Depuis plusieurs années, ce sujet est source de crispation entre plusieurs habitants et la municipalité d’Hersin qui s’oppose à Véolia, porteur du projet. L’objectif de la multinationale est d’enfouir 100 000 tonnes de déchets dangereux par an sur son site à Hersin-Coupigny, sur une durée de 20 à 25 ans. Il s’agit d’une installation classée pour la protection de l’environnement qui va générer 30 emplois directs et 30 indirects.

Un projet qui inquiète les habitants

Plusieurs habitants de la commune, ainsi que les maires d’Hersin-Coupigny et Barlin, ont déjà manifesté leur opposition au projet. « La région Hauts-de-France produit 300 000 tonnes de déchets dangereux par an et elle ne dispose pas d’installation. Elle bénéficie de la solidarité de la Normandie, du Grand-Est, de l’Île de France et de l’Allemagne », précise François Grux, directeur du développement de Sarpi Minéral Production. Le maire Jean-Marie Caramiaux comprend que cette installation est nécessaire mais estime qu’il y avait d’autres choix que sa commune, déjà traversée par la RD 301 et qui accueillera prochainement une entreprise de bitume.

Une réunion publique avec un garant ce jeudi à Hersin-Coupigny

Un garant sera présent ce jeudi à Hersin-Coupigny pour distribuer la parole et noter les interventions de tous les participants tout en restant neutre. « Je dois faire en sorte que la parole ne soit pas monopolisée. Si des personnes sont véhémentes, je serai là pour rappeler à tous de s’exprimer dans le calme », précise Jean-Raymond Wattiez. Du côté de Véolia, on cherchera à rassurer les habitants. « Je sais que nous avons besoin de ce type d’installation dans les Hauts-de-France. Le mot “ dangereux “ fait peur mais c’est justement pour que le site ne soit pas dangereux qu’on traite ces déchets. On ne s’implante pas comme ça par hasard. Le foncier et la géologie sont favorables sur le site d’Hersin », avant d’ajouter. « On ne prend pas de déchets liquides, inflammables, radioactifs… On prend des déchets solides dangereux qui sont contrôlés. En fonction de l’analyse, le déchet est traité ou stocké dans l’alvéole. » Si les débats aboutissent, la mise en service est prévue pour 2025. 

D’autres réunions seront organisées fin septembre et début octobre, elles auront pour thème : qu’est-ce qu’un déchet dangereux ? Ou encore « Pourquoi ce choix du site d’Hersin » ? Des permanences seront aussi organisées à Fresnicourt-le-Dolmen et Béthune.

Retrouvez plus d’infos et les inscriptions pour la réunion sur le site  www.concertation-ISDD-dieves.fr

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Hersin-Coupigny : coup d’envoi du grand débat du projet d’installation de stockage de déchets dangereux