En ce moment : Let me think about it - IDA CORR Vs FEDDE LE GRAND Ecouter la radio

Alerte à la bombe au collège Jean Moulin à Barlin

Béthune - Bruay. Les enfants scolarisés au collège Jean Moulin à Barlin n’auront pas cours ce lundi matin. L’établissement est concerné par une alerte à la bombe.

Alerte à la bombe au collège Jean Moulin à Barlin
Capture d'écran - Google Maps

Nouvelle alerte à la bombe dans l’Artois ! Cette fois, cela concerne le collège Jean Moulin de Barlin. Parents et élèves ont reçu un message ce matin. « En raison de la mise en sécurité de l’établissement, le collège va rester fermé toute la matinée. Le cours ne reprendront normalement qu’à partir de 12h50. Pour les parents, merci de conserver vos enfants au domicile et de ne les envoyer en cours qu’à partir de 12h50 », peut-on lire le compte ENT (Espace Numérique de Travail) de l’établissement scolaire. « Pour les autres personnels du collège, votre présence ne sera possible qu’à partir de 12h50. » Depuis ce matin, trois policiers sont postés devant les grilles du collège. 

« C'est mon voisin qui m'a prévenu, je ne m'étais pas connectée à l'ENT avant de me rendre au collège pour déposer mes enfants. C'est lassant... », nous confie une mère de famille dont les enfants sont scolarisés à Barlin. 

Les précisions du maire de Barlin

Julien Dagbert, maire de Barlin, a précisé quelques informations ce lundi matin sur sa page Facebook. « Suite à une "alerte à la bombe" reçue dans la nuit, la procédure veut qu'une mise en sécurité complète, levée de doute, du collège J. Moulin soit réalisée ce matin (passage des équipes de déminage). Aussi, en raison de cette intervention, le principal de l'établissement a informé, cette nuit, l'ensemble des parents que l'accès au public est interdit jusque 12h50. Concernant la demi-pension, après échange avec les services concernés et sous réserve de validation de la part des autorités, il est possible que celle-ci fonctionne pour un accueil normal des demi-pensionnaires de nos écoles maternelles et élémentaires. En effet, l'intervention de mise en sécurité débutera par les locaux concernés. »

La levée de doute a été confirmée vers 9h30 ce lundi. Les élèves de maternelle et d'élémentaire pourront manger au collège ce midi. 

Une succession de fausses alertes à la bombe dans l'Artois

3 lycées de Lens et un à Sallaumines ont également été évacués jeudi dernier en raison d’alertes à la bombe. L’enquête avait permis d’interpeller un adolescent, suspecté d’être l’auteur des fausses alertes. En octobre et en novembre 2023, de nombreux lycées et l'université d'Artois à Arras ont fermé leurs portes à plusieurs reprises en raison de fausses alertes à la bombe. « Ce sont des infractions prévues par le code pénal qui peuvent être sanctionnées par deux ans de prison et 30 000 euros d’amende. Si des fausses alertes ont été commises par les mineurs, c’est la responsabilité des parents qui est engagée », nous précisait en novembre 2023 Lola Dubreuil, commissaire adjointe du district de Béthune. 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Alerte à la bombe au collège Jean Moulin à Barlin