En ce moment : Murder On The Dancefloor - SOPHIE ELLIS BEXTOR Ecouter la radio

Pas de hausse d'impôts dans le plan de relance de 100 milliards d'euros présenté par le gouvernement

News. Un plan de relance de 100 milliards d'euros .

Pas de hausse d'impôts dans le plan de relance de 100 milliards d'euros présenté par le gouvernement
© Shutterstock.

« Il n'y aura pas de hausse d'impôts ». Jean Castex l'assure, le plan de relance du gouvernement ne passera pas par une augmentation de la fiscalité. Le Premier ministre a présenté ce jeudi un plan de 100 milliards d'euros qui se focalise autour de trois axes : 30 milliards pour la transition écologique, 35 milliards pour soutenir les entreprises et 35 milliards pour « renforcer la cohésion sociale et territoriale ». Il s'agit de retrouver le niveau d'attractivité qu'avait la France avant la crise sanitaire. La ministre de la Transition Ecologique Barbara Pompili a précisé que les transports bénéficieront de 11 milliards au total, sur le ferroviaire, le fret et notamment les petites lignes.

La transition écologique 

Barbara Pompilli, la ministre de la Transition Ecologique, a déclaré que 30 milliards d’euros seront voués à l’écologie. Dans ces 30 milliards, 11 milliards d’euros iront pour les transports : trains, vélos… avec une aide à l’achat de véhicules verts, des bornes de recharge. 6,7 milliards d’euros iront à la rénovation énergétique des bâtiments. 9 milliards d’euros seront consacrés à la transition énergétique des entreprises pour atteindre la neutralité carbone en 2050. « l’écologie de demain sera décarbonée » à déclaré Barbara Pompilli. 1,2 milliards d’euros seront octroyés pour améliorer la richesse des sols. 2 milliards d’euros pour de l’hydrogène vert. 250 millions d’euros seront dévoués aux abattoirs et au bien être animal. « 30 milliards pour une relance verte, c’est un pas géant pout l’écologie » a déclaré la ministre de la transition écologique.

L'emploi

Le Premier ministre Jean Castex espère la création de 160 000 emplois d’ici 2021. Le plan jeune, présenté dès juillet, vise à donner une solution aux 750.000 demandeurs d’emploi qui arrivent sur le marché de l’emploi et à ceux déjà sans emplois. Ce plan vise aussi à un bouclier anti-licenciements pour les entreprises qui subiront une baisse d’activité et maximiser l’impact en emploi afin d'accompagner les demandeurs d’emploi vers les secteurs soutenus par le plan.

6,7 milliards d’euros seront consacrés au plan jeune. « Le plan d’emploi des jeunes est massif » à déclaré Elysabeth Borne, la ministre de l'emploi. 6,6 milliards d’euros seront consacrés à l’activité partielle de longue durée. 6 milliards d’euros iront à l’investissement. 5,2 milliards d’euros seront versés aux collectivités locales.

Enfin, Jean Castex a déclaré qu’il sera très attentif aux conditions de mise en oeuvre et d'exécution de ce plan. « Le comment a autant d'importance que le quoi et j'entends bien m'y impliquer personnellement ». Le Premier ministre réunira les présidents de région la semaine prochaine. Enfin, il déclare : « J’appelle toutes les Françaises et tous les Français, les entrepreneurs, à avoir confiance en ce plan mais aussi en la France. »

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Pas de hausse d'impôts dans le plan de relance de 100 milliards d'euros présenté par le gouvernement